Nos luttes

Procès cadmium (suite)

Ce vendredi 12 mars, une soixantaine de personnes se sont rassemblées ce matin devant la cour d’appel de Bordeaux pour le second procès en appel, après la décision de la cour de cassation qui avait cassé le précédent arrêt.

Encore une fois, comme lors du premier procès en appel, les avocats de la Saft ont utilisé un élément de procédure pour demander le renvoi de l’affaire. Cette demande, qui vise à gagner du temps, à épuiser financièrement et psychologiquement les salariés ne nous fera pas renoncer.

Nous donnons d’ors et déjà rendez-vous à tous nos soutiens devant la cour d’appel de Bordeaux le 2 juillet prochain à 9h. Nous remercions l’ensemble des camarades de Solidaires, les représentants d’AC ! Gironde, de LO, du NPA, de l’UL CGT de la presqu’île, de SUD Éducation Aquitaine… et bien sûr notre avocate.

Nous ne lâcherons rien. Les familles de nos collègues morts, les malades et les personnes intoxiquées doivent obtenir justice. Nous serons à leur côtés.

Gérard Quélard, SUD Industrie Arts Energy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.