Actualités

CDIsation des AED : toujours pas de décret!

Un CDI obtenu par la lutte

Les journées « vie scolaire en colère » et la grève du 13 janvier ont mobilisé de nombreu.x.se.s assistant.e.s d’éducation, assistant.e.s pédagogiques et assistant.e.s de prévention et sécurité (AED, AP, APS) partout en France.

C’est suite à ces fortes mobilisations que la loi sur le harcèlement scolaire a été adoptée par l’Assemblée Nationale le 22 février 2022.

Ce texte prévoit entre-autres la CDIsation de ces personnels après 6 ans de CDD.

Un décret non promulgué

En effet, pour être appliquée, cette loi doit être définie par un décret du ministre, publié dans un délai raisonnable après sa promulgation.

A ce jour, le ministère est resté totalement muet sur ce sujet et les personnels AED ainsi que les chefs d’établissement sont toujours dans l’attente de ce décret.

Or, la période de renouvellement des contrats des AED débutant, l’incertitude vient créer un sentiment d’angoisse et de mépris de la hiérarchie à l’égard de ces personnels.

La lutte continue

SUD éducation reste actif sur le sujet et soutiendra les actions des collègues en l’absence du décret d’application avant la rentrée 2022 !

Comme pour la victoire au Conseil d’État, pour obtenir la prime REP/REP+ des AED, la mobilisation collective permettra d’engager le rapport de force. 

D’ores et déjà, SUD éducation propose des outils pour mettre la pression sur l’administration et obtenir la publication du décret.

N’hésitez pas à nous faire remonter toute action envisagée

au sein de vos établissements !

Pour suivre l’actualité de la fédération : Sur Facebook  / Sur Twitter / Sur Instagram

Pour suivre l’actualité en Charente : Sur Facebook  / Sur Twitter / Bientôt sur Instagram 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.